Comment je suis devenue photographe…

Je pourrai résumer simplement par ces mots :

Jeune quarantenaire pleine de passions multiples dont la photographie !

Mon tout premier souvenir d’appareil photo remonte à fort longtemps… je devais avoir 6 ans environ, et je possédais un jouet en forme d’appareil photo, il fallait regarder dans le viseur pour découvrir des images touristiques du Mont Blanc, à chaque clic l’image changeait… Rien a voir avec la photographie à proprement parler mais l’objet m’intriguait, une attirance inexplicable.

Si je réfléchi bien je me souviens également d’un souvenir encore plus vieux… probablement 4 ou 5ans…
L’école maternelle, une table avec un petit lecteur de diapositives, et moi regardant les images des feuilles d’automnes prises en photo dans la cour…

Il avait aussi les albums et « boites à photos » dans le meuble du salon, que je sortais presque chaque dimanche, assise par terre, à regarder encore et toujours des photos que je connaissais par cœur. Inlassable passe temps, je scrutais les détails, les couleurs (très orangées de l’époque !) et trouvais un charme fou aux vieux clichés noir et blanc…

J’ai réellement touché mon premier appareil photo à l’âge de 10ans… un argentique dont je n’ai plus souvenir de la marque ! Kodak ou Fuji ? J’ai un doute…
Gros cube noir à flash cube avec sa petite molette pour remonter la pellicule ! J’en entends encore le bruit de « crac crac crac » à chaque coup de molette !!!

A l’âge de 12ans j’ai reçu mon premier argentique pour ma communion.
J’économisais les pièces données par mes grands mères pour acheter des pellicules photos. J’avais d’ailleurs déjà une préférence pour les pellicules noir et blanc qui étaient achetées bien plus souvent que les couleurs…
Je photographiais les copains/copines, mais aussi des scènes de rue, les chats errants ou encore des fleurs dans les jardins du lotissement derrière ma rue, et bien sur quelques paysage.

Vers 20ans j’ai connu mon premier argentique avec des pellicules « cartouche » dont j’ai totalement zappé le nom exact.
J’ai toutefois rapidement bifurqué vers la nouveauté avec l’arrivée des APN à zoom… ouhaouuu c’était tout nouveau et offrait une dimension bien différente !
Pouvoir apercevoir de suite l’image sur un écran même mini, les transférer sur l’ordinateur, passer de la couleur au noir et blanc sans même changer de pellicule, c’était pour moi assez révolutionnaire je dois bien l’avouer.

La naissance de mes enfants a suivi et j’ai évolué en m’équipant d’appareil avec de meilleurs performances et en suivant des formations en livre ou présentiel… jusqu’au jour où j’ai décidé de passer au Reflex (en 2007).

Depuis je suis toujours sur Reflex… Pentax et Nikon sont mes marques favorites !

J’ai rejoins en 2018 la communauté Empara et continue à me former régulièrement pour progresser et affirmer ma signature photographique.
Il y a toujours à apprendre en matière photographique et j’ai encore de très nombreux domaines à explorer.

Je garde encore et toujours un très gros coup de cœur pour le noir et blanc, les photos assez contrastées, presque brutes, mais qui dégagent tellement d’émotions !

Toutefois comment passer de simple passionnée à photographe professionnelle ?
A vrai dire il suffit de passer le cap de l’immatriculation et oser montrer son travail… dans les faits en tout cas !
Dans la réalité c’est aussi travailler fort au développement de son entreprise, créer et innover de nouveaux décors, de nouvelles tenues, et se former encore et toujours.

J’espère vous présenter régulièrement à travers les articles à venir, les avancées et nouveautés concernant le Studio Tendresse.

A très bientôt.